Histoire

De la naissance à 1939

L’Union Générale Arménienne de Scoutisme et de Culture Physique de Marseille a vu le jour en février 1924 au Camp Oddo, grâce à quelques pionniers fraîchement arrivés en France en désirant ardemment porter les couleurs de HOMENETMEN.

Ils étaient sept jeunes gens dont Meguerditch PAPAZIAN, le plus ancien, Vahan CHAMLIAN et Dikran PAPAZIAN qui sera plus tard arbitre et membre du District de Provence. Des sections de Scoutisme, athlétisme, cyclisme, ,natation et football furent créées et la présidence en fut confiée à M. MALOUMIAN, ancien scout qui arrivait de Grèce.

De toutes ces sections, seule la section football existe encore de nos jours après quatre vingt ans d’activité ininterrompue. Complètement inconnue, et pour cause, à ses débuts, l’UGA commença à ses créer une petite place au sein de la hiérarchie du District de Provence. Elle accédait à la 1ère Division à l’issue de la Saison 1927 – 1928 après avoir défait l’US Police par 3 buts à 2 au Stade de Montfuron.

Lors des saisons suivantes le club ne devait cesser de progresser et d’excellents joueurs s’illustraient sous les couleurs jaune et noir, certains d’entre eux faisant une carrière dans des clubs professionnels, tels que Attanian et Erevanian pour ne citer que ces deux. Le point d’orgue de cette époque d’avant – guerre devait se situer lors de la Saison 1937 – 1938 avec une place de demi – finaliste de la Coupe de Provence ( Défaire 2 à 1 à l’Olympique d’Avignon ). Puis la guerre arriva et comme la majeure partie des jeunes gens de l’époque de nombreux joueurs furent mobilisés.


 

De 1944 à la fusion

La guerre venait à peine de se terminer, et la Saison 1944 – 1945 voyait l’UGA remporter son remporter son premier titre dans une compétition officielle du District en enlevant le championnat de Provence de 1ère Division.

Le Club accédait ainsi en promotion d’honneur.

Pendant cette période d’immédiat après – guerre, des équipes de jeunes commencèrent à s’illustrer. L’équipe « minimes » remportait la Coupe de Provence en 1946 et l’équipe Cadets éliminait l’Olympique de Marseille de la Coupe Rodolphe Pollack en 1947 au Stade Vélodrome.

Pendant les années 50, l’équipe première de l’UGA devait connaître des hauts et des bas malgré la présence dans ses rangs d’excellents joueurs.

On notera aussi un titre de Champion de Provence « Cadets » en 1955. Au début des années soixante, les dirigeants de l’UGA et ceux d’Ardziv, l’autre club arménien de Marseille, décidèrent de fusionner.

C’est ainsi que l’UGA devient l’Entente UGA Ardziv en 1964.


 

De la fusion aux années 2000

La nouvelle équipe démarre la Saison 1964 – 65 en « PHB ». Les résultats ne se font pas attendre.

Lors de la saison 1966 – 1967, l’UGA Ardziv pour la première fois de son histoire, s’illustre en Coupe de France, atteignant le cap du 6ème tour après avoir éliminé notamment le glorieux C.A Gombertois dans son fief du stade Mallet. Lors de ce 6ème tour, le Club est opposé à L’AS Cannes qui évolue en 2ème Division professionnelle. L’UGA Ardziv s’incline par 4 buts à 0.

Cette première en Coupe de France ne va pas rester sans lendemain, comme nous le verrons plus avant dans ce article.

Lors de cette même saison 1966 – 1967, l’UGA Ardziv manque de peu l’accession en PHA, en étant battue 2 buts à 1 par l’Entente Aubagnaise lors du match de barrage entre les seconds des deux groupes de « PHB »

En 1969, l’UGA Ardziv est sacré champion de Provence de PHB en battant Port St Louis du Rhône par 3 buts à 1 en finale à Gardanne. Comme un bonheur n’arrive jamais seul, l’équipe II remporte la même année le titre de champion de Provence de 2ème Division. La saison 1969 – 1970 voit à nouveau l’équipe s’illustrer en Coupe de France.
L’UGA Ardziv élimine en effet le SO Montpellier par 1 but à 0 au Stade de l’Estaque, dans une ambiance de Carnaval que peu de spectateurs présents ce jour là sont prêts d’oublier.

Le tirage au sort du tour suivant désigne l’Olympique Arlésien comme futur adversaire. Cette rencontre suscite un engouement extraordinaire. Un nombre record de supporters effectue le déplacement en train spécial et envahit le stade de La Prairie. L’UGA Ardziv, après un match vaillant, s’incline tout de même par 2 buts à 0.

La saison suivante l’UGA Ardziv remporte de haute lutte le titre de Champion de Provence de PHA et accède ainsi pour la 1ère fois à la Division d’Honneur de la Ligue de la Méditerranée alors Ligue du Sud – Est. L’équipe allait conserver sa place pendant deux saisons parmi l’élite de la Ligue.

L’UGA Ardziv flirtera plusieurs saisons avec la Coupe de France pour arriver très souvent au 6ème et 7ème tour.
Ainsi en 1975, l’UGA Ardziv affrontera l’AS Béziers, second du groupe A de 2ème division , l’UGA Ardziv sort la tête haute, n’étant battue que 2 buts à 1.

Plus tard, l’UGA Ardziv affrontera toujours un pensionnaire de 2ème division en l’occurrence le FC Martigues, il perdra avec les honneurs.

De 1977 à 1981 commence à naître une génération de joueurs qui va briller sur les terrains de Provence pendant quelques années. Durant la saison 1981 – 1982, l’UGA Ardziv accède à la DHR et s’illustre en Coupe de France, en ne perdant qu’au 6ème tour contre les professionnels du Gazelec d’Ajaccio. LA saison suivante, voit le même groupe accéder en Division d’Honneur.

En 1984 – 1985, l’équipe des cadets est champion de Provence.

La saison 1990 – 1991 donne un titre supplémentaire au club celui de champion de Provence de PHB.
1998 marque la création d’une section Basket Ball féminin.


 

Des années 2000 à nos jours

Lors de la saison 2001-2002, l'équipe première accède à la PHB, puis succesivement en PHA la saison suivante, en 2002-2003.

En 2007-2008, l'équipe accède à la DHR . Le club fera un beau parcours en Coupe de France, et atteindra les demies-finales de la Coupe de Provence.

Lors de la saison 2009-2010, l'équipe réalise un parcours exceptionnel en Coupe de France : aprés avoir sorti Gardanne (CFA), les arméniens réussiront dans une ambiance indescriptible à Sénafrica l'exploit de faire tomber le Hyères FC, pensionnaire de National, aux tirs aux buts, avant de tomber avec les honneurs contre Toulon Le Las (2 à 1).

L'équipe se classe 2ème en fin de championnat, ayant sportivement gagné le droit d'évoluer en Division d'Honneur, mais ne peut y accéder suite à un souci règlementaire (points de pénalités).

L'équipe d'Eric Berberian repart en DHR, termine premier de son groupe, et remporte la Finale DHR contre le Lavandou. Les arméniens accèdent en Division d'Honneur avec un titre en poche, et une demi-finale de Coupe de Provence.

La saison 2011/2012 est magnifique pour l'EUGA ARDZIV : a la lutte pour la montée en CFA 2 toute la saison avec le SC Toulon, l'ES Pennoise et l'AC Arles-Avignon, les arméniens, en tête à la trêve hivernale, connaissent un petit passage à vide pendant l'hiver. Les Noirs et Jaunes terminent au pied du podium mais réalisent un exploit en allant remporter la Coupe de Provence !

Au terme d'une finale épique contre l'US Marignane (CFA), dans un Stade de Chateauneuf-les-Martigues plein à craquer, l'UGA, réduit à neuf pendant plus de quarante minutes face à un adversaire qui évolue deux divisions au-dessus, réussit l'exploit de s'imposer au bout des tirs aux buts !

Les arméniens avaient ouvert le score par Sévag Odemis en première mi-temps, avant d'être rejoints peu avant l'heure de jeu. Au final, Eddy Cardillo, Mickaël Agobian, Jean-Baptiste Franceschi, Arman Birgin et Ludo Heidelberger transforment leur tentative, alors que Damien Blanchon stoppe une frappe adverse. L'EUGA remporte sa première Coupe de Provence !!

Pour la saison 2012/2013, l'EUGA repart en Division d'Honneur, avec l'objectif de bien figurer dans ce difficile championnat. Pour des raisons administratives, le Stade Sévan n'étant plus aux normes, les arméniens sont contraints d'évoluer sur la difficile pelouse du Stade ST Tronc Didier. Loin de leur fief, et de leurs supporters, les joueurs d'Eric Berberian connaissent une entame de championnat délicate. Heureusement, les Aiglons retrouvent en fin de saison leur jeu léché et spectaculaire, pour au final se classer à la cinquième place, comme la saison précédente !

L'UGA va surfer sur cette belle vague et connaît actuellement les plus belles heures de son histoire, restant à chaque fois dans le top 5 de la DH Méditerranée et atteignant de nouveau à deux reprises la finale de la Coupe de Provence, à chaque fois contre Rousset : une perdue aux tirs aux buts (2014) et l'autre remportée tranquillement (2015). L'équipe réserve se hissera elle en PHA, soit le niveau de l'équipe première il y a quelques années !

Cette dernière victoire sera marquée par la révérence d'Eric Berberian, qui décide de marquer une pause dans sa carrière, après avoir démultiplié les exploits. Philippe Cazarian, emblématique Président se retire également, tout en restant au Comité Directeur.

Désormais, pour 2015/2016, l'UGA, toujours en DH, se lance avec un nouveau staff : Roger Dermesropian a repris la Présidence, et l'équipe fanion est désormais dirigée par Stéphane Haro, assisté de Garo Frenzlian. Seul point noir, la nouvelle délocalisation des matches, en attendant la remise aux normes du Stade Sévan.