SPORTING TOULON VAR / ENTENTE UGA ARDZIV 0-3 (0-1)

cache-2437071699.jpg(crédit photo : site officiel du STV)

SPORTING TOULON VAR / ENTENTE UGA ARDZIV 0-3 (0-1)

Samedi 20 avril 2013 - Stade Bon Rencontre

Buts : Gaidot csc (10e) - Francheschi (46e) - Heidelberger (90e+1)

STV : Gaidot - Ratinet, Kaabi, Coulibaly, Rancurel - Tlemcani, Manas, Tambon, Boronad - Dob, Atcham Atcham. Entraîneur : Kader Ferhaoui

UGA : Achoughatoian - Capasso, Arman Birgin, Gossot, Galvan - Bezdikian (Tepelian, 70e), Kevin Campos (Sévag Odemis, 65e), Agobian - Heidelberger (cap), Franceschi, Fubiani. Entraîneur : Eric Berberian

Le Match :

Pour ce difficile déplacement en terre Toulonnaise, les arméniens doivent confirmer les belles dispositions vues contre Antibes. Malheureusement, le coach est privé de plusieurs éléments et doit revoir son organisation de départ. 
Dès l'entame, Franceschi, replacé en pointe, accélère et centre fort, le ballon est cafouillé par la défense toulonnaise pour au final être dégagé fort dans le dos de Gaidot, le gardien (0-1, 10e). La rencontre débute de la meilleure des manières !

Face au gros pressing au milieu, Eric Berberian réorganise sa formation et notamment l'organisation de son milieu de terrain. Manas (31e) puis Boronad (41e) tentent leur chance mais Achoughatoian veille. 
Dès la reprise, Franceschi se joue de la défense et double superbement la mise de 25 mètres (0-2, 46e). Le break est fait !

Le Sporting va pousser pour revenir, Dob place une tête au-dessus (47e), puis Atcham Atcham tente sa chance à deux reprises mais Achoughatoian s'impose (48e).  Les coups vont commencer à pleuvoir et l'intensité augmenter, jusqu'à ce que Dob obtienne un pénalty : Atcham Atcham s'élance et frappe, Achoughatoian le repousse, l'attaquant reprend, le ballon touche le poteau avant de revenir dans les gants de Sarkis (74e) ! Les toulonnais accusent le coup, Manas (82e) puis Maraninchi (87e) vont eux aussi essayer de réduire la marque, mais Achoughatoian est impérial. En toute fin de partie, Ludo "El Fenomeno" Heidelberger, d'une frappe envelopée magnifique va clôre la marque (0-3, 90e+1) !!

Au final, "un très gros match de Sarkis et de toute l'équipe ! On a enfin trouvé une dynamique, et on a une grosse solidité offensive et défensive sur les dernières rencontres. Désormais, il va falloir confirmer pour se sauver au plus vite" conclut le coach, Eric Berberian.

 

A.B