ENTENTE UGA ARDZIV / FC MARTIGUES 2-0 (0-0)

ENTENTE UGA ARDZIV / FC MARTIGUES 2-0 (0-0)

Dimanche 28 avril 2013 – Championnat DH

Stade St Tronc Didier (Marseille)

Arbitres : M. Butel assisté de MM. Mebarek et Amo

Buts : Heidelberger (72e), Franceschi (85e)

Avertissement : FCM : Sahed (61e)

UGA : Achoughatoian – Tepelian, Gossot, Arman Birgin, Agobian – Bezdikian (Torre, 63e), Kevin Campos (Denis Oz, 70e), Fubiani (Galvan, 85e) – Heidelberger (cap), Tonco, Franceschi. Entraîneur : Eric Berberian

FCM : El Hachmi – Digne, Videira (cap), Fiorucci, Amalou – Bourget, Delmas (D’Ellena, 77e), Sahed (Gueye, 77e), Piernavieja, Bouzazi (Rahih, 60e) – Lledo.Entraîneur : Mathias Lozano

Le Match :

L’UGA, en grande forme ces derniers temps, reçoit un concurrent direct au maintien, en la personne du voisin Martégal.

5457162-8141405.jpg

5457162-8144957.jpg
 Pour l’occasion, Mathias Lozano fait appel à trois U19, El Hachmi, gardien, Bouget, milieu défensif ainsi que Gueye, attaquant, alors qu’Eric Berberian dispose de la quasi-totalité de son effectif. 
 Dès l’entame, les locaux dominent les débats avec un tir très puissant de leur capitaine et meilleur buteur, Ludovic Heidelberger, superbement sorti par El Hachmi (2 e).
 Martigues va quasiment instantanément répondre : Piernavieja, de la tête, oblige Achoughatoian à la parade (9e). La première période va rester indécise, avec un bloc martégal très solide, laissant sans solution les arméniens, hormis une déviation de Franceschi pour Heidelberger qui ne cadre pas (33e).
 La fin de première période va s’emballer : Heidelberger  est bien servi en profondeur mais El Hachmi remporte son duel (41e), avant que Delmas, sur un une-deux avec Lledo, ne trouve Achoughatoian sur son chemin (44e). A la pause, les deux équipes sont dos à dos.

5457162-8144958.jpg5457162-8141401.jpg

 

La seconde période reprend sur les mêmes bases que la première : L’UGA a le ballon mais éprouve les pires difficultés pour prendre à défaut l’arrière-garde Sang et Or.  De leur côté, les Martégaux remontent difficilement le ballon, et ne se procurent que peu d’occasions.

Fubiani tente sa chance de loin (47e), et les deux équipes vont se neutraliser. Seul fait notable, la malheureuse grave blessure à l’épaule de Bezdikian, très en forme, emmené par les pompiers à l’hôpital  et remplacé par Julien Torre (63e).

A l’orée du dernier quart d’heure, Jean-Baptiste Franceschi déborde et centre en retrait dans la surface pour son capitaine « El Fenomeno » Heidelberger qui ouvre le score de près (1-0, 72e). Mathias Lozano tente le tout pour le tout, avec les entrées combinées de D’Ellena et Gueye (76e), succédant celle de Rahih (60e) alors que le technicien arménien lance Denis Oz sur le pré (70e). Ces changements ont un effet immédiat, avec une augmentation de l’intensité de la partie. 
 Lledo frappe un coup franc excentré qui bat Achoughatoian mais Tepelian a bien suivi et sauve de la tête sur la ligne (85e) !
 La rencontre bascule définitivement du côté des arméniens quelques secondes plus tard, lorsque Franceschi s’en va transpercer l’arrière-garde Martégale pour placer une frappe imparable dans le petit filet (2-0, 87e). Le break est fait, et il faudra une superbe détente horizontale d’El Hachmi pour ne pas voir Heidelberger tripler la mise (88e).

Une défense de fer, un milieu qui récupère énormément de ballons, et une ligne d’attaque en feu : l’UGA a réalisé une nouvelle grande partie, dans la lignée de ces dernières semaines.
 Au final, un superbe résultat qui assure quasiment le maintien pour la troupe du Président Cazarian. De plus, l’UGA vient de voir la Commission Générale d’Appel de la Ligue Méditerranée donner match perdu par pénalité à l’AS St Rémy, lui permettant d’engranger quatre points supplémentaires.

 Une très bonne semaine, qui voit l’UGA revenir à égalité avec Pernes, pour se classer….. Cinquième !



(crédit photo : Site Foot 13)

La réaction du coach, Eric Berberian :

« Je suis surtout satisfait du résultat. Ce fut long à se dessiner, mes joueurs ont eu le mérite de ne rien lâcher. Les conditions étaient délicates, avec de la pluie, un ballon qui fuse, et un FCM très costaud, venu pour jouer au moins le nul.
 Nous avons été moyens en première période pendant 20 minutes. J'ai dit à mes joueurs de poursuivre leurs efforts, de ne rien lâcher, et ils ont eu du mérite.
 Le FCM a commis quelques petites erreurs en fin de rencontre, nous avons su en profiter pour aller arracher la victoire ! Avec les quatre points que nous récupérons sur tapis vert du match contre St Remy, nous assurons quasiment le maintien ! »

La réaction de l'entraîneur Martégal, Mathias Lozano :

" Sur le match, Ardziv mérite sa victoire. Nous nous sommes battus avec nos moyens et nos armes, qui sont limitées en ce moment.  Nos jeunes ont du mal à s'imposer, et nos anciens ont des difficultés à tenir la baraque. Nous avons une certaine fragilité psychologique, et nous avons du mal à surmonter les échecs.

 

A la mi-temps, le 0-0 est logique. Vu la poussée d'Ardziv, et leur potentiel offensif, il y a eu plusieurs avertissements. On a cédé à force de subir leurs vagues et leurs assauts.

 

Notre principal problème est que nous avons du mal à marquer. Nous n'avons pas d'aisance, ni ne provoquons de danger en phase offensive, alors qu'Heidelberger, Franceschi voire Tonco en face nous ont fait beaucoup de mal, tandis que derrière ils étaient solides,costauds sans être géniaux. C'est ça qui fait la différence, pas les cartes de visites !   Nous aurions pu égaliser, Tepelian a sauvé sur sa ligne à quelques minutes de la fin, nous aurions pu ramener le nul.  Pour l'UGA, ça aurait été une déception de ne pas gagner, alors que le nul nous aurait contenté.

 

Au final, le résultat est logique, Ardziv avait plus de coeur, plus de solidité. Ils se sont battus sur tous les ballons, leur duo offensif les a sauvés. Désormais, nous allons devoir cravacher, et la réception de La Valette ce dimanche sera très importante.

 

Que ce soit à domicile ou à l'extérieur nous manquons d'efficacité. La Valette va sûrement nous attendre, il faudra proposer du jeu, les pousser à la faute. Lorsque l'on doute ou que l'on stresse on a tendance à oublier ces principes.

 

La saison n'est pas terminée, il restera ensuite encore deux rencontres décisives. Le maintien va se jouer avec des équipes comme Cagnes, Antibes, Istres et La Valette."