FELIX PYAT-UGA ARDZIV:1-2

Pour commencer l'année 2011, et après 2 semaines de trêve l'Uga rencontrait son voisin Félix Pyat en matche de Coupe de Provence. Pour la petite histoire
Ardziv jouait à l'exterieur sur son stade Sévan, car c'est l'adversaire du jour qui reçevait sur le terrain historique des Arméniens.

L'entraineur Berberian, malgré les absences notamment en défense de A.Birgin et Tepelian, met son équipe type au départ du match. Ardziv prend le match parle  bon bout en se ruant à l'attaque dès le coup d'envoi, et dès les premières minutes, sur un long coup franc, Odemis profite de la largesse de la défense adverse pour marquer le premier but de la partie en : se retrouvant seul aux 6 mètres, il eut le temps d'ajuster le portier adverse.

Voulant se mettre à l'abri rapidement, l'UGA continua d'attaquer, mais n'arrivait pas à trouver le cadre.
Sur cette première periode, la seul frayeur pour les Arméniens fut la sortie sur blessure d'Heidelberger,  victime d'un attentat du gardien de Félix Pyat.

Malgré le remplacement de l'attaquant vedette de l'Uga par Hayko Birgin, la physionomie de la rencontre ne changea pas et c'est même H.Birgin qui manqua de marquer ce second but, mais le gardien de Felix Pyat reussit à detourner le ballon sur le poteau. Les hommes de Berberian purent rejoindre les vestiaires avec beaucoup de confiance, notament en defense où l'impact des milieux axiaux ( Bezdikian et Cardillo ), soulageait l'équipe.

Au retour des vestiaires, les visiteurs rentrent sur le terrain métamorphosés, et pressent l'Uga dans son camp, mais sans réel danger pour le gardien Blanchon. Felix Pyat commençait à croire à l'exploit, et sur un centre mal dégagé par la defense d'Ardziv, les joueurs locaux d'un jour réussir à égaliser, d'une frappe à l'entrée de la surface, qui finit sa course dans le petit filet de Blanchon qui était masqué par une marée humaine.

Ce but aurait pu faire douter les hommes de Berberian, mais au contraire ça a permis de les réveiller, avec dans le role du détonateur un Odemis des grand jours qui montra toute sa classe sur des enchainements alliant la technique et la puissance, mais sans trouver la faille.Sur une énieme occasion H. Birgin réussit à se trouver en face à face avec le goal et l'obligea à le crocheter, l'arbitre designa le
point de penalty sans hésitation, Varakian le transforma et donna l'avantage et la victoire à ses coéquipiers.

Malgré 15 mauvaise minutes au debut de la seconde periode l'Uga pouvait étre content du contenu de son match, et avec la rentrée des absents peut voir venir pour la prochaine journée de championnat face au Pontet qui est trés important dans la course à la montée.

Homme du Match : Sans conteste Odemis qui à joué son role à merveille enme ttant au suplice la défense adverse et ponctué par un joli but.

Aras BIRGIN