FINALE - UGA / MARIGNANE (CFA)

ENTENTE UGA ARDZIV / US MARIGNANE: 1-1, 5 TAB A 3

Dimanche 10 juin 2012 - Finale de la Coupe de Provence 1600 Spectateurs Buts : UGA : Sévag Odemis (23e) - USM: Lamatina (52e) Tirs aux buts : UGA : Cardillo, Arman Birgin, Franceschi, Agobian, Heidelberger (réussis) - USM : Gibert, Lamatina, Bru (réussis), Fondi (manqué)

Arbitres: M.Falcone, assisté de MM. Galaup et Nacio Casalies. Avertissements: UGA : Franceschi (20e), Hayko Birgin (52e), Galvan (57e, 77e), Agobian (65e) - USM: Fondi (10e), Fiorucci (68e), Assoumani (96e).Explusions : UGA : Gossot, Frenzlian, Berberian et Festa (55e), Galvan (77e) - USM: Bosca (55e)

UGA : Blanchon - Tepelian, Gossot, Arman Birgin, Galvan - Cardillo, Fubiani, Tonco - Franceschi - Heidelberger (cap), Sévag Odemis. Entrés en jeu : Hayko Birgin, Mika Agobian + Garo Frenzlian. Entraîneur : Eric Berberian

USM : Kouakbi - Ben Ahmed, Gibert, Fondi, Fiorucci - Rabah (cap), Fasfat - Bosca, Regnier, Lamatina - Bru. Entrés en jeu : Assoumani, Manelli, Fadel. Entraîneur : Max Valentin

Le match :

Un stade plein à craquer, des supporters de l'UGA qui font du bruit, un complexe et une pelouse magnifique. Tout était réuni pour un grand match ! Deux divisions séparent les deux équipes. Marignane, qui évolue en CFA, est pourtant complètement asphyxiée pendant toute la première mi-temps de cette 88e finale de la Coupe de Provence !

Les hommes d'Eric Berberian déploient leur habituel jeu léché. Ils campent dans le camp adverse, et donnent le tournis aux marignanais à force d'enchaîner des passes courtes, des dédoublements et des gestes techniques de très grande classe. Au rayon occasions, les premières mèches sont allumées sur coup de pied arrêtés: Cardillo (12e) et Heidelberger (16e) chatouillent la lucarne, mais Kouakbi s'interpose. Peu avant la demi-heure de jeu, Cardillo transmet en profondeur pour Tonco, qui d'une talonnade de grande classe donne à Sévag Odemis. L'attaquant arménien prend Gibert de vitesse et crochète Ben Ahmed avant de placer le ballon dans le petit filet droit de Kouakbi (24e, 1-0). Le Stade hurle de plaisir et chavire de bonheur ! Marignane va réagir et se procurer ses premières opportunités : Lamatina frappe en force (26e) puis Ben Ahmed centre fort pour Rabah qui s'interpose avec autorité (27e). Quelques minutes plus tard, au plus fort de la domination arménienne, Fondi enlève le ballon avec la main devant Sévag Odemis, seul devant le but, mais le pénalty n'est pas sifflé (35e) ! L'UGA ne se décourage pas, Heidelberger combine avec Sévag Odemis repris in extremis par Rabah (37e). Pour terminer, Lamatina, sur coup de pied arrêté (37e) et Fasfat (45e) tentent leur chance. A la pause, ce sont les arméniens qui régalent le public.

A la reprise, l'UGA reprend directement les choses en main : Gossot, d'une superbe reprise de volée à l'entrée de la surface, croit doubler la mise mais Kouakbi réalise un arrêt de grande classe (47e). Tonco va frapper (48e) puis servir Hayko Birgin (50e), mais à chaque fois, Kouakbi stoppe les tentatives. Au plus fort de la domination arménienne, Marignane va parvenir à égaliser : Gibert, sur coup franc, voit sa tentative contrée, le ballon traîne dans la surface, Lamatina reprend en force et marque (1-1, 53e). L'UGA remet la machine en route et asphyxie de nouveau Marignane. C'est alors que les joueurs de l'USM, qui rendaient la partie difficile par leur jeu rugueux, montent d'un cran dans l'agressivité avec des tacles et des coups qui se multiplient. A l'heure de jeu, une grosse faute est commise sur Mahtieu Galvan. C'est malheureusement le mauvais geste de trop, et les joueurs de l'UGA décident de répondre aux provocations adverses : un attroupement se forme,  le jeu est interrompu pendant quelques minutes. Au final, M.Falcone décide d'expulser Thierry Gossot, Garo Frenzlian et Guillaume Bosca, mais aussi Eric Berberian et Sylvain Festa. La rencontre reprend à dix contre dix. L'UGA domine encore et toujours : Cardillo dépose le ballon sur la tête d'Heidelberger, Kouakbi réalise une belle claquette (66e) puis Tonco déborde, centre pour Heidelberger qui amortit pour la reprise de volée de Tepelian, qui échoue encore et toujours sur un exceptionnel Kouakbi (72e) ! Kouakbi va s'interposer de justesse devant Sévag Odemis (80e) puis Cardillo joue vite un coup franc, donne de nouveau à Odemis qui est taclé de manière très limite dans la surface de réparation. Mathieu Galvan, latéral gauche de l'UGA, reçoit un second carton jaune suite à un tacle, il est expulsé (77e)....

A la fin du temps règlementaire, les arméniens sont réduits à neuf, avec leur coach et son adjoint dans les tribunes....Mais à neuf contre dix, ils continent encore et toujours de dominer ! Arman Birgin adresse une magnifique transversale pour Heidelberger qui frappe au-dessus (95e). Bru, de la tête, fait briller Blanchon (95e). Enfin, Fubiani va servir idéalement Cardillo : le milieu de l'UGA tente une reprise acrobatique surpuissante, et alors que tout le Stade croit à la victoire, Kouakbi réalise un ultime miracle (110e) !!!

La décision va se faire aux tirs aux buts : soutenus par un public en fusion, Eddy Cardillo, Arman Birgin, Jean-Baptiste Franceschi, Mikael Agobian transforment leurs tentatives avec beaucoup de sang-froid, alors que Damien Blanchon stoppe la tentative de Fondi. Ludo "El Fenomeno" Heidelberger, en bon capitaine, a la balle de match au bout du pied et donne la victoire à son club !!

Réduits à neuf joueurs pendant plus de quarante minutes, les joueurs du président Cazarian ont déployé leur jeu magnifique "à la barçelonaise" pendant toute la première mi-temps, puis ont montré énormément de coeur pour aller décrocher la première Coupe de Provence de l'Histoire du club !!!!

--> La séance de tirs aux buts en vidéo : CLIQUEZ ICI POUR VOIR

--> Les buts du match, et les réactions d'Eric Berberian et Ludo Heidelberger : CLIQUEZ ICI POUR VOIR

Arnaud Berberian