485874-411249058890657-100000166994627-1849965-1913174596-n.jpg

L'EUGA RAMENE LE NUL DE CANNES

485874-411249058890657-100000166994627-1849965-1913174596-n.jpg

AS CANNES – ENTENTE UGA ARDZIV : 0-0

Stade Chevalier à La Bocca

Arbitre : M.Fabre assisté de MM Bertrand et Chevalier

Avertissements : Cannes : Carmo (60e), Duflos (62e) – EUGA : Tonco (31e), Franceschi (45e)

Cannes : Kieffer – Raccosta, Duflos, Koné, Niaté, Semedo – Sahed (cap), Haris, Chauve (Dridi, 88e) – Mkhitaryan (Soumah, 61), Carmo, Yandza. Entraîneur : B.Grax

EUGA : Blanchon – Samat (Sévag Odemis, 70e), Arman Birgin, Graziano, Tepelian – Bakalian, Fubiani, Frenzlian, Franceschi (Denis Oz, 85e) – Tonco, Heidelberger (cap). Entraîneur : Eric Berberian

Difficile déplacement pour les arméniens. En plus des absences sur blessure de Cardillo, Gossot, Hayko Birgin et Galvan, Mika Agobian, le capitaine, se voit contraint de déclarer forfait juste avant la coup d’envoi, alors que Varanth Bezdikian, suspendu, ne peut pas participer à la rencontre.

C’est donc une équipe « new look » qui est alignée par Eric Berberian, avec deux joueurs titularisés pour la première fois en D.H : Samat, jeune espoir du club, et Garo Frenzlian, emblématique milieu de terrain de l’UGA.

La première période est logiquement dominée par la réserve de l’A.S Cannes, mais les azuréens ne mettent pas en danger la cage de Damien Blanchon.

Dès le retour des vestiaires, la situation s’inverse complètement : l’EUGA gagne tous ses duels et se procure quelques opportunités. Ludo Heidelberger, capitaine du jour, fait trembler l’AS Cannes d’une reprise de volée sur un centre de Tonco (48e) puis d’un coup franc (70e) sans succès.  Franceschi va lui aussi se mettre en évidence sur coup de pied arrêté, sans succès.

Les arméniens vont poursuivre, et se procurer plusieurs grosses opportunités, mais manquent à chaque fois de lucidité dans le dernier geste. En situation de deux contre un ou de trois contre trois, Heidelberger, Sévag Odemis, Franceschi et Tonco  ratent à chaque fois la dernière passe….Des mauvais choix qui ne permettront pas aux Marseillais de ramener les quatre points de la victoire.

Néanmoins, avec secteur défensif complètement nouveau, sans automatismes car jamais aligné ensemble, l’EUGA a quand même fait preuve de solidité et ramène le nul de la pelouse de l’AS Cannes, ce qui est loin d’être une contre-performance vu les circonstances actuelles.

L’EUGA va mieux : désormais, il faudra un maximum de monde au Stade Sévan pour pousser nos joueurs à se surpasser dimanche prochain face au Sporting Club de Toulon,  le favori de cette D.H.

Nous comptons sur vous !!!!

Arnaud Berberian

 

AS Cannes ligue mediterranee DH euga ardziv