L'EUGA ATOMISE L'AS CANNES !!!

uga-3.jpgENTENTE UGA ARDZIV - AS CANNES : 6-0 (3-0)

Stade Sévan - Samedi 7 Janvier 2012

Buteurs : Franceschi (21e), Cardillo (23e), Hayko Birgin (32e), Heidelberger (57e, 66e), Denis Oz (84e)

Composition : Blanchon - Tepelian, Agobian (cap), Arman Birgin, Fubiani - Bakalian, Cardillo (Marikian, 80e), Tonco (Bezdikian, 60e) - Franceschi, Hayko Birgin (Denis Oz, 52e), Heidelberger. Entraîneur : Eric Berberian

Quel match ! Une véritable démonstration de football !

Ce samedi l'UGA ARDZIV recevait la réserve de l'AS CANNES. Les arméniens voulaient profiter de l'occasion pour continuer à faire le plein sur leurs terres de Sévan. Et la mission est plus que réussie.

Franceschi allume la première mèche sur coup franc (15e). Les Noirs et Jaunes sont omniprésents, et vont ouvrir le score sur une percée de Fubiani côté droit qui adresse un centre tendu pour Franceschi qui trompe le gardien d'une frappe croisée (1-0, 21e). Le début d'un festival.

Dans la foulée, Franceschi s'échappe côté droit et centre en retrait pour Cardillo qui fusille le portier cannois (2-0, 23e). Tonco va combiner avec Heidelberger qui part dans le dos de la défense, le gardien gagne son face-à-face, le ballon revient sur Franceschi qui tente un lob superbe, sorti in extremis sous la barre par le portier, déja à l'agonie (26e).

Les cannois sont complètement étouffés par le pressing et la qualité technique arménienne. Heidelberger accélère et centre pour Hayko Birgin qui marque un véritable but d'avant-centre (3-0, 32e). L'UGA continue, Heidelberger se fait plaisir et donne en aile de pigeon le ballon à Cardillo qui frappe mais le gardien stoppe (38e).

Les cinq dernières minutes avant la mi-temps sont plus calmes. A noter la solidité défensive de l'équipe, et le super travail de Benoît Bakalian à la récupération.

En seconde période les hommes du Président Cazarian décident de définitivement "tuer" le match. Heidelberger se présente seul devant le gardien mais n'appuye pas assez sa frappe (48e). Ce ne sera que partie remise. Tonco adresse une passe "à la Ronaldinho" pour Franceschi qui remet en retrait pour Ludo Heidelberger. C'est sans surprise que "El Fenomeno" crucifie le gardien (57e, 4-0). A ce moment du match, l'EUGA produit un jeu "barçelonesque" qui pourrait rendre jaloux Pep Guardiola.

Peu après l'heure de jeu, sur un long dégagement de Blanchon, le défenseur central cannois appuye mal sa tête en retrait vers son gardien. Ludo Heidelberger est à l'affût et aggrave le score après avoir lobé le portier et poussé le ballon dans le but vide (66e, 5-0). Une action que ne renierait pas un certain Diego Armando Maradona...

La dernière demi-heure est un véritable calvaire pour les cannois. Les arméniens ralentissent et se contentent de gérer le ballon. En fin de rencontre, Fubiani va une dernière fois percer la défense azuréenne, donne à Franceschi. Jean-Baptiste envoie une passe décroisée à la Iniesta pour Denis Oz qui se joue du gardien d'une petite pichenette à la Messi (6-0, 84e).

Pour terminer, Jules Tepelian manque de marquer, sa tête frôle le poteau (89e).Jeu set et match !

L'EUGA ARDZIV s'empare de la tête du championnat. Il ne faut pas s'enflammer, la route est encore très longue et l' AS Cannes était assez faible, ou alors dans un très mauvais jour, mais il faut préciser que les arméniens ne leur ont laissé aucune chance d'exister, avec une envie et une motivation de tous les instants. Quel match des hommes d'Eric Berberian !

Espérons que l'équipe continue de produire un tel jeu, qui régale véritablement tous les amateurs de beau football. Bravo aux joueurs !

Arnaud Berberian

stade sévan euga ardziv DH AS Cannes