Uga2016

DH : ETAT D'URGENCE EN VUE !!

Uga2016EUGA ARDZIV - ES FOS 0-2 (0-1)

Dimanche 06 mars 2016 - Championnat DH Méditerranée

Stade Amédée-Magnan

Buts - ES Fos : Joly (61e, 78e)

Arbitres : M. Romero, assisté de MM. Abdelgheffar et Arsic. 

Avertissements - EUGA Ardziv : Denis Oz (23e), Yeghiazarian (58e), Noto-Campanella (66e, 67e) - ES Fos : Chau (70e), Colombini (73e)

Expulsions - EUGA Ardziv : Noto-Campanella (67e) - ES Fos : Chau (80e).

EUGA Ardziv : Sumian - Torre (Sévag Yalic, 79e), Yeghiazarian (Tepelian, 62e), Gossot, Denis Oz - Arman Birgin, Darmon, Campos (Massa, 56e) - Heidelberger (cap.), Noto-Campanella, Zaven Bulut.Entraîneur : Stéphane Haro.

ES Fos : Bonnaud - Fergani (Chau, 45e), Di Maria (cap.), Guendouz, Laurenceau - Attoui (Bouchoul, 82e), Colombini, Joly - Daoud, Halladj, Leterme.Entraîneur : James Strauss.

L'UGA DANS LE NOIR

Les arméniens sont actuellement en pleine série noire. Tout va de travers....

Alors que la réception de la lanterne rouge, Fos, devait permettre aux Aiglons de se relancer, c'est un scénario inverse qui s'est produit. Une première période improductive, sans application des consignes données par le staff technique. 

Amorphes, les arméniens encaissent un premier but suite à une grosse faute défensive, à l'heure de jeu (Joly, 0-1). Dans la foulée, Noto-Campanella est exclu. Cette infériorité numérique réveille paradoxalement l'UGA, pendant quelques très courtes minutes. Zaven Bulut a notamment l'occasion d'égaliser mais Bonnaud repousse. Et sur contre, Joly inscrit son doublé (78e).

Les Aiglons vont alors complètement couler, et passent tout près de subir une nouvelle déroute totale. Une défaite extrêmement inquiétante !

LE COACH SONNE L'ALARME 

Stéphane Haro, le coach des arméniens, partage cette analyse. Ses propos sont durs mais réalistes. Il y a urgence !

Coach, que dire ?

" On est entre l'abattement et la forte déception ! On a du mal à analyser nos dernières performances, le constant est négatif : on est sur trois défaites, douze buts encaissés pour aucun marqués ! 

Ce constat fait peur, c'est très inquiétant. On avait quelques circonstances atténuantes contre Cannes, là on en a complètement aucune ! On enregistrait des retours, on s'était bien préparés et on affrontait une équipe à notre portée, même si la dynamique de Fos était meilleure que la notre. On est en-dessous. A l'heure actuelle, même en DHR, on ne gagnerait aucun match !"

"A l'heure actuelle, même en DHR, on ne gagnerait aucun match"

Comment réagir ?

" C'est vraiment inquiétant. Quand on regarde ce que l'on est capable de faire et ce qu'on réalise...

Je suis assez lucide pour faire mon autocritique, me remettre en question. Là, les joueurs sont tellement sous pression qu'ils n'arrivent pas à assurer deux passes consécutives ! 
Le problème n'est pas tactique, physique ou technique. On n'arrive tout simplement à rien !

A l'entraînement je vois des joueurs techniquement impressionnants et le jour du match, les mêmes sont incapables de réussir le moindre contrôle ou la moindre passe. La pression est exacerbée et les garçons sont trop inhibés.

"Il faut arrêter de regarder les autres, de discuter ou de parler. Place aux actes sur le terrain !"

On essaie donc de leur redonner confiance. Il ne faut pas de pression mais une excitation positive pour pouvoir se racheter et se libérer. Dès l'entame du match contre Fos, on a pourtant senti que ce n'était pas conforme à ce qu'on avait demandé. 

Pas de rythme, pas d'intensité, aucune prise de risque. On voulait aller les chercher haut, cela n'a pas été fait. Derrière on est pris en défaut, perdus au milieu de terrain, complètement isolés devant. C'est un constat dramatique ! De plus, on prend encore un carton rouge totalement inutile et paradoxalement on se remet à jouer pendant quelques minutes.

Pour conclure, on cherche la solution avec Garo. Il nous reste encore pas mal de matchs à disputer. Le groupe est en osmose, mais ça ne suffit pas. Aux joueurs de prendre leur responsabilité, aux leaders de prouver leur statut, aux jeunes de pousser pour montrer qu'ils sont là ! Ce n'est pas possible d'oublier ce que l'on sait faire.

Il faut arrêter de regarder les autres, de discuter ou de parler. Place aux actes sur le terrain !"

Arnaud Berberian

 

euga ardziv DH ligue mediterranee UGA ARDZIV