Résultats

Retrouvez ici les Résultats de la semaine

Uga2016

DH : ETAT D'URGENCE EN VUE !!

Uga2016EUGA ARDZIV - ES FOS 0-2 (0-1)

Dimanche 06 mars 2016 - Championnat DH Méditerranée

Stade Amédée-Magnan

Buts - ES Fos : Joly (61e, 78e)

Arbitres : M. Romero, assisté de MM. Abdelgheffar et Arsic. 

Avertissements - EUGA Ardziv : Denis Oz (23e), Yeghiazarian (58e), Noto-Campanella (66e, 67e) - ES Fos : Chau (70e), Colombini (73e)

Expulsions - EUGA Ardziv : Noto-Campanella (67e) - ES Fos : Chau (80e).

EUGA Ardziv : Sumian - Torre (Sévag Yalic, 79e), Yeghiazarian (Tepelian, 62e), Gossot, Denis Oz - Arman Birgin, Darmon, Campos (Massa, 56e) - Heidelberger (cap.), Noto-Campanella, Zaven Bulut.Entraîneur : Stéphane Haro.

ES Fos : Bonnaud - Fergani (Chau, 45e), Di Maria (cap.), Guendouz, Laurenceau - Attoui (Bouchoul, 82e), Colombini, Joly - Daoud, Halladj, Leterme.Entraîneur : James Strauss.

L'UGA DANS LE NOIR

Les arméniens sont actuellement en pleine série noire. Tout va de travers....

Alors que la réception de la lanterne rouge, Fos, devait permettre aux Aiglons de se relancer, c'est un scénario inverse qui s'est produit. Une première période improductive, sans application des consignes données par le staff technique. 

Amorphes, les arméniens encaissent un premier but suite à une grosse faute défensive, à l'heure de jeu (Joly, 0-1). Dans la foulée, Noto-Campanella est exclu. Cette infériorité numérique réveille paradoxalement l'UGA, pendant quelques très courtes minutes. Zaven Bulut a notamment l'occasion d'égaliser mais Bonnaud repousse. Et sur contre, Joly inscrit son doublé (78e).

Les Aiglons vont alors complètement couler, et passent tout près de subir une nouvelle déroute totale. Une défaite extrêmement inquiétante !

LE COACH SONNE L'ALARME 

Stéphane Haro, le coach des arméniens, partage cette analyse. Ses propos sont durs mais réalistes. Il y a urgence !

Coach, que dire ?

" On est entre l'abattement et la forte déception ! On a du mal à analyser nos dernières performances, le constant est négatif : on est sur trois défaites, douze buts encaissés pour aucun marqués ! 

Ce constat fait peur, c'est très inquiétant. On avait quelques circonstances atténuantes contre Cannes, là on en a complètement aucune ! On enregistrait des retours, on s'était bien préparés et on affrontait une équipe à notre portée, même si la dynamique de Fos était meilleure que la notre. On est en-dessous. A l'heure actuelle, même en DHR, on ne gagnerait aucun match !"

"A l'heure actuelle, même en DHR, on ne gagnerait aucun match"

Comment réagir ?

" C'est vraiment inquiétant. Quand on regarde ce que l'on est capable de faire et ce qu'on réalise...

Je suis assez lucide pour faire mon autocritique, me remettre en question. Là, les joueurs sont tellement sous pression qu'ils n'arrivent pas à assurer deux passes consécutives ! 
Le problème n'est pas tactique, physique ou technique. On n'arrive tout simplement à rien !

A l'entraînement je vois des joueurs techniquement impressionnants et le jour du match, les mêmes sont incapables de réussir le moindre contrôle ou la moindre passe. La pression est exacerbée et les garçons sont trop inhibés.

"Il faut arrêter de regarder les autres, de discuter ou de parler. Place aux actes sur le terrain !"

On essaie donc de leur redonner confiance. Il ne faut pas de pression mais une excitation positive pour pouvoir se racheter et se libérer. Dès l'entame du match contre Fos, on a pourtant senti que ce n'était pas conforme à ce qu'on avait demandé. 

Pas de rythme, pas d'intensité, aucune prise de risque. On voulait aller les chercher haut, cela n'a pas été fait. Derrière on est pris en défaut, perdus au milieu de terrain, complètement isolés devant. C'est un constat dramatique ! De plus, on prend encore un carton rouge totalement inutile et paradoxalement on se remet à jouer pendant quelques minutes.

Pour conclure, on cherche la solution avec Garo. Il nous reste encore pas mal de matchs à disputer. Le groupe est en osmose, mais ça ne suffit pas. Aux joueurs de prendre leur responsabilité, aux leaders de prouver leur statut, aux jeunes de pousser pour montrer qu'ils sont là ! Ce n'est pas possible d'oublier ce que l'on sait faire.

Il faut arrêter de regarder les autres, de discuter ou de parler. Place aux actes sur le terrain !"

Arnaud Berberian

Pha 1

PHA : REVEIL !

Ce dimanche, l'équipe PHA de l'UGA s'est inclinée à La Ciotat.

Stéphan Kabaradjian, le coach, tire le bilan de cette défaite :

" Nous avons été très bon en première période. Bien en place, on se créé deux belles occasions qu'on vendange malheureusement.

Et à la reprise on prend un but au bout de cinquante secondes, ce qui annihile tous les efforts de la première mi-temps !

Je pointe du doigt le manque d'efficacité, parce qu'avec 8 buts inscrits en 12 matchs, je suis très insatisfait. Insatisfait à la fois du niveau et des prestations de mes joueurs offensifs, qui devraient essayer de mettre en application les consignes et la mentalité que l'on demande d'avoir. La fainéantise ne fait pas progresser !

Pour conclure, je demande un vrai réveil de la part de tous, sinon on risque d'avoir une mauvaise surprise en fin de saison !"

A.B

Staffjpg

LA MISE AU POINT DU COACH !!

Ce dimanche, l'UGA jouait un derby contre l'ES Pennoise.

Les arméniens sont totalement passés à côté de leur match, rendant une très pâle copie - (pour lire le compte rendu de la rencontre sur La Provence, cliquez ici).

Stéphane Haro, le coach, livre ses conclusions sur le match et tire la sonnette d'alarme !


Stephane haro

Stéphane, comment expliquer ce non-match ?

" Je suis comme tout le monde, à la fois extrêmement déçu et surpris du contenu. Deux jours après, j'ai beau chercher des explications je n'en trouve pas.

Avec Garo, on se remet toujours en question. Là, on a beau tourner dans tous les sens, nous n'arrivons pas à expliquer pourquoi nous avons montré un tel manque d'envie et de détermination !

Nous avons fait un ou deux changements par rapport à la dernière victoire à Fréjus, mais ces choix n'expliquent pas que nous soyons passés à travers à la fois sur le plan tactique, technique et mental. On leur a toujours laissé plusieurs mètres d'espace, on n'a pas réussi à enchaîner deux passes. C'était impressionnant.
Tout le monde peut "passer au travers", mais là c'était très dur à voir depuis le banc."

 

"ON N'A PAS LE DROIT D'ÊTRE AUSSI IRREGULIERS !"

 

Pourtant, l'équipe alignée ne manque pas de qualités...

" Depuis le début de la saison on jongle entre les absences et les suspensions. Sur ce match, nous avions aligné une équipe performante et un banc satisfaisant. 

Je suis donc vraiment déçu parce que nous sommes ambitieux. On voulait rester sur le podium du championnat et on a produit la performance la plus médiocre de toutes les équipes de DH.
Il faut donc une remobilisation générale, on manque trop de constance. On n'a pas le droit d'être aussi irréguliers. On peut être moins en forme mais on ne doit pas manquer d'envie.

Face à Fréjus, on a vu les valeurs de l'UGA. Quinze jours plus tard, c'est le néant. Ce n'est absolument pas normal !"

 

"IL FAUT S'IMPLIQUER DAVANTAGE, RENOUVELLER LES EFFORTS, TRAVAILLER MENTALEMENT "

 

Dimanche, c'est l'AS Cannes qui se présente face à l'UGA !

"Je me remets en question en premier. Je ne suis pas euphorique lorsqu'on gagne, là, je pense que les joueurs doivent très vite se remettre en question. Vu ce qu'on a produit dimanche, on file en DHR !

De plus, on a perdu Boris Yeghiazarian et Thierry Gossot sur blessure, en plus du rouge pour Romain Ciaravino et de la suspension de Jean Yves Capasso. On voulait du combat, en alignant plusieurs enfants du club, on ne l'a pas eu.

Il faut donc s'impliquer davantage, renouveller les efforts, travailler mentalement. Dimanche, on reçoit l'AS Cannes. A nous de montrer beaucoup d'unité, qu'on est ensemble derrière les couleurs et les valeurs du club !"

Arnaud BERBERIAN

Armando birgin

L'UGA AVEC LA MANIERE !

Armando birgin

EUGA ARDZIV - FREJUS ST RAPHAËL 2-0 (2-0)

Stade Amédée-Magnan. 

Arbitre : M. Gazzola, assisté de MM. Tremela et Abdelgheffar. 

Buts : Heidelberger (14e), A. Birgin (45e).

Avertissements - EUGA Ardziv : Bakalian (43e), Yeghiazarian (64e), Heidelberger (65e), H. Birgin (88e) - Fréjus Saint-Raphaël : N. Mendy (10e), Moulin (28e).

EUGA Ardziv : Sumian - Torre, Yeghiazarian, Gossot, Tepelian - Massa, Arman Birgin, Bakalian - Noto-Campanella (Hayko Birgin, 79e), Ciaravino (Campos, 89e), Heidelberger (cap. ; Yalic, 90e).Entraîneur : Stéphane Haro.

Fréjus Saint-Raphaël : Robinet - Adhadhi, Diarrassouba (Fernandes, 9e), Marignale, Moulin - Mouillon, C. Mendy, M'Tir Moulay (Insou, 46e ; Astier, 69e) - N. Mendy, Benméziane, Boureghida (cap.).Entraîneur : Richard Krakowski.

L'UGA reçoit la réserve de Fréjus ce dimanche.

Les arméniens veulent s'imposer pour rester à la fois en haut du classement et à bonne distance de la zone rouge. Les Noirs et Jaunes, en manque de réussite ces dernières semaines, sont parvenus à réaliser ce qui était désiré : "El Fenomeno" Heidelberger ouvre rapidement la marque (1-0, 14e), profitant d'une erreur défensive.

En confiance, l'UGA double la mise au meilleur moment : juste avant la pause. Ciaravino déborde pour servir en retrait Arman Birgin. Avec sérénité, le "Jamie Carragher" de l'UGA met le ballon au fond (2-0, 45e). La seconde période sera bien négociée, avec aucun but concédé. Au final, beaucoup de positif ! Un grand bravo !

Pour lire le résumé du journal La Provence : cliquez ici 

A.B