Résultats

Retrouvez ici les Résultats de la semaine

Euga frejus

Championnat DH : EUGA ARDZIV 2 - 1 FREJUS ST-RAPHAËL

Voir les joueurs de l'EUGA Ardziv communier avec leur public, c'est une image forte qui ne s'était pas produite depuis un petit moment. Pour son retour sur ses terres, l'équipe fanion des présidents Philippe Cazarian et Roger Dermesropian s'est imposé deux buts à un face à Fréjus Saint-Raphaël.


 

Lire la suite

13901420 1154148391309675 7364920724042105506 n

L'EUGA SOUFFRE FACE AU FC MARTIGUES

13901420 1154148391309675 7364920724042105506 n

FC MARTIGUES / EUGA ARDZIV  3-0 (0-0)

Vendredi 05 août 2016

Complexe Julien-Olive – Match amical

Arbitre : M. Amo

Buts – Martigues : Ledy (63e s.pen, 73e, 75e)

FC Martigues : Saintot - Douhet (Seven, 87e), Celina (cap), Vie (El-Keurti, 87e), Ba - Parpeix, Rakotoharisoa (Lilamand, 80e), Akeb-Daoud, Dali-Amar (Vilar, 82e), Ledy (Celestine, 84e) - Thibault. Entraîneur : Franck N’Dioro.

EUGA Ardziv (DH) : Sumian - Tepelian, Gossot, Bakalian, A.Yalic - Goncalves, Torre, Capasso - Heidelberger (cap), Haladjian, H. Birgin. Sont entrés en jeu : Blanchon, Kralian, Savino, S.Yalic, Yeghiazarian, Tonco, M. et D. Oz. Entraîneur : Eric Berberian.


L’EUGA souffre logiquement pour ses débuts !

Les arméniens, qui reprennent l’entraînement cette semaine, se déplaçaient d’emblée sur la pelouse du FC Martigues, pensionnaire de CFA.

Face à un club mythique de la région, qui conclut sa phase de préparation, les Noirs et Jaunes ont fait plus que bonne figure. Les joueurs d’Eric Berberian, privés de plusieurs joueurs cadres, ont résisté pendant plus d’une heure avant de craquer dans la dernière demi-heure.

Rien de bien significatif ni de dramatique. Au contraire, les Aiglons ont montré de belles capacités mentales, souffrant ensemble et restant solidaires en toutes circonstances.

La saison 2016/2017 est bel et bien lancée !

fond.jpg

FC MARTIGUES / EUGA ARDZIV CE VENDREDI !

 

Première rencontre de préparation pour l'EUGA ce vendredi !

Les arméniens se déplacent à Martigues pour y affronter les Sang et Or, qui évoluent en CFA !

Rendez-vous au Stade Julien Olive de Martigues - Coup d'envoi 19H !

P1010791

LA PHA ARRACHE SON MAINTIEN !!!!

 
P1010791
 
Luynes 1-2 Euga Ardziv (1-0)
 
Buts :  Nalbandian (55e), Deukmedjian (75e) 
 
Compo : Matchoulian (cap).-  Boulanian, Avak Yalic, Kalayciyan,Yeghiazarian - Deukmedjian, Bulut, Nalbandian  -Treves, Briot ,Heidelberger. Entrés en jeu :Calstier, Kokoyan, Peraldi. Entraîneur : Stéphan Kabaradjian.
 
L'EUGA est engagée dans une opération maintien en PHA. Lourdement sanctionnés par des points de pénalité concédés sur une rencontre, les arméniens se déplacent à Luynes avec la ferme intention d'y croire.
Pourtant, Luynes ouvre la marque au bout de 2 minutes de jeu seulement : un lob pour les locaux !
 
Les Aiglons n'y sont pas. "On réalise une très mauvaise mi-temps techniquement, avec beaucoup d'erreurs et d'approximations" constate le coach.  
Revenus en seconde période avec de meilleures intentions, les arméniens montrent que ce match est décisif pour le maintien, en espérant un miracle à Carnoux ou à Château Gombert, où évoluent les concurrents.
 
L'UGA reprend espoir lorsque Nalbandian remporte son face-à-face avec le gardien de Luynes (1-1,55e). Le but libérateur va venir quelques instants plus tard, des pieds de Deukmedjian qui a été un élément moteur dans la 2eme partie de saison (2-1, 75e).
 
Les arméniens s'imposent puis attendent les résultats. "On attendait tous le score de Chateau Gombert / Rognac, puisque Aram infligeait à Carnoux sa première défaite de la saison !" raconte le coach. Les minutes sont interminables, mais l'issue est belle :  une explosion de joie des joueurs et du staff avec la victoire des gombertois qui valide la remontée fantastique et le maintien en PHA de cette équipe !
 
"On peut vraiment dire qu'on revient d'entre les morts ! Beaucoup de mauvaise langues au sein du football provençal nous voyaient condamnés et enterrés en PHB. Cela m'a donné la force de me battre et de travailler très fort pour remonter les huit points de pénalité, que je considère très sévèrement donnés à notre encontre " conclut Stéphan Kabaradjian.
 
Un immense bravo !