RC GRASSE

P1080148

L'UGA FAIT LE SPECTACLE !!!

P1080148

EUGA ARDZIV / RC GRASSE 4-2 (2-2)

10e journée du championnat DH Méditerranée

Stade Sevan - 300 spectateurs environ

Arbitre : M. Wolff, assisté de MM. Buttegeg et Moudery

Buts - EUGA Ardziv : Heidelberger (9e, 19e s.p., 70e), Ciaravino (59e) - RC Grasse : Campeon (23e), Buscher (37e).

Avertissements - EUGA Ardziv : Zaven Bulut (88e) - RC Grasse : Sciandra (43e), Chaffar (47e), Buscher (90e+1).

EUGA Ardziv : Krikorian - Fubiani (Garcia, 58), Arman Birgin, Gossot, Ohanessian - Zaven Bulut, Torre, Denis Oz (Kevin Campos, 72) - Heidelberger (cap.) - Ciaravino (Hayko Birgin, 68), Di Lauro. Entraîneur : Éric Berberian.

RC Grasse : Brando - Chaffar (Fargeot, 75), Raccosta, Artheron, Minasi (cap.) - Scotto Di Porfirio (Gomes Monteiro, 75), Gennari - Meftah (Ouedrago, 64), Sciandra, Campeon - Buscher.
Entraîneur: Loïc Chabas.

LE CONTEXTE

L'UGA reçoit Grasse, second du classement et invaincu depuis de longues semaines. Les arméniens ont déjà affronté leurs adversaires du jour, et s'étaient imposés à l'extérieur aux pénaltys en Coupe de France.

Eric Berberian doit faire face à une flopée d'absents : Varanth Bezdikian doit se faire opérer du genou, et sera absent pour de longues semaines. Bon courage à toi Varanth !

Mika Agobian souffre d'une hernie, Jules Tepelian est suspendu, Benoît Bakalian indisponible, Sarkis Achoughatoian blessé au dos... Le coach arménien décide d'aligner une composition inédite et très offensive : Arman Birgin et Thierry Gossot composent la charnière centrale, épaulés par Fred Fubiani et Mike Ohanessian sur les côtés. Au milieu, Juju Torre est à la récupération, accompagné de Denis Oz et Zaven Bulut. Ludo Heidelberger est juste derrière le duo d'attaquants Robin Di Lauro - Romain Ciaravino, dont c'est la grande première avec l'UGA !

UN DEBUT TONITRUANT....PUIS L'UGA SE FAIT REPRENDRE

L'UGA doit enfin se réveiller à domicile, après plusieurs défaites consécutives. Et les joueurs de l'UGA ne vont pas manquer leur entame de match : les débats sont équilibrés, Grasse touche la barre d'une frappe lointaine par Buscher (8e). Sur le contre, l'UGA obtient un corner que Robin Di Lauro envoie vers Ludo Heidelberger qui ouvre le score d'un tacle rageur (1-0, 9e).

Les arméniens sont galvanisés par ce but, et accentuent leur domination. Bien lancé dans le dos de la défense, Ciaravino s'échappe seul dans la surface, crochète Brando qui le fait tomber : pénalty indiscutable, transformé sans trembler par Ludo "El Fenomeno" Heidelberger (2-0, 19e). Malheureusement, l'UGA va retomber dans ses travers, face à une très talentueuse équipe de Grasse. Campeon va rapidement réduire la marque sur une perçée côté gauche (2-1, 23e) puis Buscher égalise d'une frappe splendide (2-2, 37e).

A la pause, les deux équipes sont dos à dos.

L'UGA A DU COEUR

Au retour des vestiaires, le premier quart d'heure est très équilibré. Mike Ohanessian repasse à la récupération, Juju Torre arrière gauche, l'UGA pèse énormément offensivement mais reste sous la menace des contres de Grasse, Christophe Krikorian devant s'employer à plusieurs reprises pour sauver son camp.

La solution va venir d'un coup de pied arrêté lointain : Ludo Heidelberger envoie un coup de canon difficilement repoussé par Brando, Ciaravino a bien suivi et inscrit son premier but sous ses nouvelles couleurs d'un véritable but de renard des surfaces (3-2, 59e) ! Grasse accuse le coup, alors que les arméniens sont survoltés : la pression est intense, l'UGA monopolise le ballon et Ludo Heidelberger va s'offrir un triplé pour conclure une très belle action collective (4-2, 70e) !

En fin de partie, les visiteurs vont tout tenter pour revenir, et se découvrent, mais ils ne trouveront plus la faille. Au final, les quatre points sont pour l'UGA !

Il faut saluer l'excellente prestation collective des arméniens, mais également l'immense implication personnelle de chaque joueur. On a enfin retrouvé l'UGA que l'on aime, qui déploie un jeu court offensif très agréable. Il faudra confirmer dès dimanche prochain avec un difficile déplacement en vue au Stade Francis Turcan, pour y affronter la réserve du FC Martigues....

Arnaud Berberian

grasse-uga.jpg

LA QUALIF POUR L'UGA !!

grasse-uga.jpg

RC GRASSE (DH) / ENTENTE UGA ARDZIV 1-1, 3 TAB 4

Coupe de France - 2e Tour

Dimanche 08 septembre 2013 - Stade de la Paoute, Grasse

Buts : UGA : c.s.c (7e) - Grasse (94e)

T.A.B : Réussis : Arman Birgin, Capasso, Franceschi, Heidelberger - Manqué : Agobian

UGA : Achoughatoian - Capasso, Arman Birgin, Gossot, Agobian - Bezdikian (Nalbandian, 118e) - K.Campos (Bakalian, 80e), Torre - Bulut (Robert Birgin, 90e+4), Heidelberger, Franceschi. Entraîneur : Eric Berberian

LE CONTEXTE

Première sortie officielle pour l'UGA version 2013/2014. Pour l'occasion, le tirage au sort de la Coupe de France n'a pas été clément avec les arméniens, qui doivent se déplacer sur la pelouse de Grasse, descendant de CFA 2.

Les Noirs et Jaunes sont privés de Fubiani, suspendu, ainsi que de Tepelian, Garcia, Hayko Birgin et Tonco, blessés ou pas encore prêts, alors que Denis Oz n'est pas qualifié. Le onze de départ reste classique, dans la continuité des saisons précédentes, l'UGA misant avant tout sur la stabilité. Seule nouveauté, la titularisation de Zaven Bulut, tout droit venu de Consolat (CFA) après plusieurs saisons passées au centre de formation de l'AS St Etienne.

UNE PREMIERE PERIODE BIEN MAITRISEE

L'UGA entame la partie tambours battants. Ludo Heidelberger et JB Franceschi combinent bien côté droit, et ce dernier adresse un superbe centre pour Zaven Bulut : la recrue arménienne est seule devant le but, le portier de Grasse est battu, et Bulut s'apprête à marquer lorsqu'un défenseur tacle désespérément et propulse le ballon au fond de ses propres filets (0-1, 7e).

Les hommes du Président Cazarian vont produire du beau jeu, face à une équipe de Grasse pleine de qualités. Zaven Bulut va de nouveau se faire remarquer, et oblige le portier de Grasse à une belle parade sur une frappe. Ludo Heidelberger va ensuite se mettre en valeur, mais son tir puissant en angle fermé dans les 6 mètres va lui aussi trouver le portier adverse. A la pause, l'UGA est devant.

LES ARMENIENS REPRIS SUR LE FIL

La seconde période reprend sur les mêmes bases. L'UGA est solide, concentrée, et produit un jeu intéressant, tout en ne concédant que quelques rares occasions. Heidelberger va voir un joli coup franc trouver le poteau, puis le gardien de Grasse va le devancer dans un face à face.

En face, Sarkis Achoughatoian est peu sollicité, mais assure avec la manière pour préserver son but.

Alors que les Marseillais s'acheminent vers une qualification, les locaux parviennent à égaliser in extremis : un long ballon dans la surface, le ballon reste dans la surface et un cafouillage permet à Grasse d'arracher les prolongations dans les dernières secondes (1-1, 90e+4).

DES PROLONGATIONS INDECISES

Pendant le temps additionnel, les joueurs d'Eric Berberian vont faire preuve d'énormément de solidarité et de combativité. Ils auraient même pu de nouveau l'emporter si le superbe coup franc de Jean-Baptiste Franceschi ne s'était pas écrasé sur la barre transversale....

UNE VICTOIRE AUX TIRS AUX BUTS

Les deux formations doivent donc se départager lors de la loterie des tirs aux buts. Grasse cède en premier en touchant le poteau, mais Mika Agobian ne parvient pas à transformer. Sarkis Achoughatoian va sortir de superbe manière le cinquième tir des locaux. Ludo "el Fenomeno" Heidelberger ne tremble pas, et envoie les siens poursuivre leur route vers le Stade de France !!!

L'ANALYSE DU COACH 

" C'était un bon petit match, vraiment pas mal. Nous avons été solidaires, très bon offensivement et très concentrés défensivement. 
J'ai vraiment aimé l'état d'esprit des joueurs, et le jeu produit était bon. La cohésion, l'aspect tactique avec le gros travail offensif et défensif a été prépondérant.

En face, Grasse avait un bon milieu de terrain, et globalement une formation de qualité, avec de bons joueurs, mais nous avons su rester solides. La qualification est belle, on démarre idéalement notre saison !"

A.B