ES Fos

UN TRÈS MAUVAIS WEEK-END

Très mauvais week-end pour l'UGA !

Les arméniens se sont inclinés 2-0 à Fos en DH et ont fait le nul 2-2 à Bouc Bel Air.

dsc-0523.jpg

UGA / FOS CE DIMANCHE !

dsc-0523.jpg

CE DIMANCHE 15H AU STADE SEVAN

L'EUGA ARDZIV RECOIT L'ES FOS POUR LE COMPTE DE LA 4E JOURNEE DE DH

A 12H45, LA RESERVE EN PHB RECOIT L'AS BOUC BEL AIR

NOUS VOUS ATTENDONS NOMBREUX POUR NOUS SOUTENIR !

uga-toulon.jpg

La "der" à domicile en DH ce soir...

uga-toulon.jpg

Ce soir, c'est la "der" à domicile de la saison en DH !!

L'UGA reçoit l'ES FOS.... Coup d'envoi à 20H au Stade Sévan

Venez nombreux !!

uga-4.jpg

L'EUGA évite le piège fosséen

uga-4.jpg

ES FOS - ENTENTE UGA ARDZIV : 1-2

Dimanche 29 Janvier 2012 - Stade Parsemain (Istres)

Buteurs : UGA - Agobian (pen) et Hayko Birgin

EUGA Ardziv: Blanchon-Fubiani, Arman Birgin, Agobian (cap), Tepelian-Franceschi, Cardillo, Bakalian, Tonco, Oz-Heidelberger. Sont entrés en jeu: Bezdikian, Hayko Birgin, Talba.Entraîneur : Eric Berberian

Les hommes d’Eric Berberian s’imposent avec les tripes dans un match pourtant compliqué.
Avant le coup d’envoi, le bilan est simple : les deux équipes ont besoin de points. Les Arméniens entament bien la partie et dominent à outrance. Le trio offensif Franceschi-Oz-Heidelberger peine néanmoins à s’approcher concrètement du but adverse. Mais à la suite d’un mouvement collectif ingénieux, l’arbitre accorde un pénalty que « captain Micka » transforme sans trembler (0-1).
Fos, piqué au vif, égalise très rapidement et calme les ardeurs arméniennes. Un télescopage entre Blanchon et Bakalian permet au milieu droit fosséen d’égaliser de la tête dans la cage vide (1-1). Frayeur pour Benoît Bakalian, qui, sonné durant quelques minutes, se remettra finalement. Il est remplacé par Bezdikian, auteur d’un match plus que satisfaisant.
En seconde période, l’EUGA, contre le vent, subit. La défense tient bon. Côté offensif, Heidelberger et les siens procèdent en contres. Une tâche compliquée lorsque le vent se mêle à la partie. On pense alors se diriger vers un match nul, à tort. C’est sans compter sur le renard des surfaces Hayko Birgin, qui donne l’avantage aux siens en fin de rencontre (1-2). Victoire méritée pour les Aiglons. A noter la présence de nombreux supporters, qui ont su donner de la voix malgré le froid glacial.

Maxime Vaytet-Cazarian