Uga2016

CA VA MIEUX POUR L'EUGA !

Uga2016Net regain de forme pour l'UGA ! 

Les arméniens sont tout d'abord allés s'imposer à Grasse (0-1) avant d'aller chercher le nul sur la pelouse de Côte Bleue (0-0) puis se sont de nouveau imposés face à Carqueiranne (la fiche et le résumé par La Provence ici) (2-1).

Stéphane Haro, le coach, fait le point sur ces dernières rencontres.

Stéphane, les trois dernières sorties font du bien. Comment analyses-tu ces progrès ?

" Effectivement, on était malades, avec des victoires comme médicaments on guérit beaucoup plus vite !

On a redressé la barre en revenant à des aspects plus basiques et axées sur la solidité défensive. Notre assise est plus solide, avec un système changé mais ce n'est pas là l'essentiel. 
La victoire à Grasse a transcendé les joueurs. Nous sommes partis avec des joueurs des U19, d'autres des équipes réserves et on a gagné alors qu'ils tournaient à plein régime. On a été capable de les battre.

Progressivement, on a ensuite enregistré des retours, plus de choix dans l'effectf et des joueurs plus concernés, pas dans le confort. Ainsi, à Grasse, les joueurs ont montré de quoi ils étaient capables. Le retour de Capasso derrière a aussi compté, il a apporté de la stabilité et de la sérénité défensive. 

Ensuite, contre Côte Bleue, on est restés solide. On ne prend pas de buts, on ramène deux bons points.

Enfin, contre Carqueiranne, ce dimanche, c'était une sorte de première "finale" pour le maintien. On s'est montrés plus ambitieux dans le jeu mais on a également constaté que l'on n'était pas tout à fait guéris. On a un moment de flottement en fin de première période où on encaisse un but logique.

En seconde période, on est allés chercher la victoire, en marquant rapidement. Malheureusement, on pêche dans la finition en manquant plusieurs faces à faces. On ne marque pas et donc on tremble jusqu'aux derniers instants. On arrive tout de même à assurer les quatre points, hyper précieux ! "

Le sprint final se lance donc...

" Oui. Mais la victoire est méritée. Il nous reste donc cinq matches pour assurer notre maintien. Ce dimanche, on a un match encore très important sur la pelouse de Hyères. 

De plus, on ne prend quasiment pas de cartons sur les dernières sorties. Ce qui prouve que l'on va mieux dans les têtes, on est un peu sur la dynamique du début de saison.

Maintenant, il ne faut surtout pas de décompression. Rien n'est encore joué !

Il faudra donc être solide à Hyères. On connaît aussi nos forces, on peut marquer à tout moment. Tout reste possible, à l'image de Kévin Sumian. Il a été écarté pendant deux rencontres, ce qui lui a permis de revenir à son niveau et être décisif. Il nous ramène des points, c'est une dynamique d'ensemble.

Je n'oublie pas aussi les mecs qui sont toujours là, même quand on perd et qu'il y a des blessés. Les fidèles qui n'ont jamais rien lâché, comme Juju Torre, venu faire le dirigeant à Grasse alors qu'il était suspendu.

Place au déplacement à Hyères désormais. On va avoir des choix à faire avec Garo !"

euga ardziv DH ligue mediterranee UGA ARDZIV